Blog

Retour aux articles

Carnets de l’UX : Kosy, comment vaincre la distance en télétravail ?

Partager

Catégories

2560

Carnets de l’UX : Kosy, comment vaincre la distance en télétravail ?

J’ai été contacté récemment par la société Kosy, une startup qui propose une solution collaborative de travail à distance.

Kosy est un espace virtuel en 2D dans lequel chaque collaborateur est représenté sous la forme d’une petite pastille (avec son visage dessus quand sa caméra est allumée) et où il peut se promener d’un endroit à un autre pour échanger, travailler en groupe, et sans doute bien d’autres choses que je n’ai pas eu le temps de découvrir plus que cela.

Ce que l’on voit, c’est que Kosy essaye de résoudre le problème de l’esprit d’équipe pour une société en full télétravail. L’espace en 2D est une visualisation physique de l’entreprise et cela permet de recréer à distance une sorte de lien social qui manque énormément quand chacun est enfermé chez soi ou en déplacement. C’est donc une manière de souder les effectifs et de maintenir le team spirit !

Il y a une app mobile et une app de bureau. Et, quand on y pense, ça ressemble beaucoup à un Slack, mais avec une vue 2D spatiale en plus. Ce qui ne semble pas être une grande différence.

C’est très facile à prendre en main et très instinctif et l’on voit que l’UX a vraiment été bien travaillée.

En revanche, il m’a semblé tout de même difficile de faire se déplacer tous les collaborateurs d’une entreprise sur une telle solution, surtout si ils utilisent déjà d’autres solutions collaboratives. Chez WEX, par exemple, nous utilisons Slack, et je n’ai pas réussi à convaincre grand monde de faire l’effort d’aller sur Kosy. Nous avons déjà de fortes habitudes ancrées avec, et pas tellement envie de reconstruire un nouvel univers, sans que la plus-value pour l’utilisation soit flagrante.

C’est tout le problème d’une solution comme Kosy : très séduisante dans la réalisation, mais pas forcément utile par rapport aux écosystèmes déjà employés dans les entreprises.

Reste les entreprises naissantes ou celles qui n’ont pas encore ce genre d’outil. Elles pourraient très bien être séduites. Encore faudra-t-il que les salariés adhèrent à un univers très proche d’un jeu.

Et puis, une chose m’a agacé. L’impossibilité de se déplacer d’un point à un autre autrement qu’au clavier, sans pouvoir aller directement au lieu que l’on vise. Ça sera sans doute une petite amélioration à apporter.

Merci à Yanis Mellata, le fondateur de Kosy de me l’avoir fait découvrir !



Cet article vous a plu ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez notre actualité et plus de contenus sur l’expérience utilisateur.  😉


Auteur
Olivier Sauvage
Olivier Sauvage

Salut ! Cet article vous a plu ou vous a appris quelque chose ? Tant mieux ! Et si je puis vous être utile en quoique ce soit, n'hésitez pas à me demander conseil. Je suis toujours à votre dispo pour vous aider ! Excellente journée !