Blog

Retour aux articles

La catastrophe ergonomique des sites administratifs pour les entreprises

Partager

Catégories

500

La catastrophe ergonomique des sites administratifs pour les entreprises

catastrophe-ergonomique
Je suis sidéré. Rien que ça.
En tant que chef d’entreprise, je suis amené régulièrement à effectuer des démarches auprès de différentes services administratifs.
La plupart offrent aujourd’hui leurs services en ligne. Un beau progrès ! Sauf quand on voit le résultat et qu’on finit par se demander s’il y a eu la moindre intervention d’un ergonome ou d’un UX designer sur ces sites.
Voici quelques exemples :

Icônes à contre emploi

Hier, j’ai demandé à mes “amis” sur Facebook s’ils pouvaient me donner les fonctions des 4 icônes suivantes. Evidemment, personne n’a pu deviner. Même si je leur avais précisé que ces icônes se trouvaient dans l’alignement du nom de ma société et que j’étais sur la page pour effectuer des actions en relation avec cette société.
icones_urssaf
Tiens, à votre tour ! Quelles actions engendrent ces icônes selon vous ? (les réponses en bas de l’article)

Mot de passe oublié : pourquoi faire simple ?

J’aime aussi beaucoup le formulaire de rsi.fr pour retrouver son mot de passe. En matière de sécurité, on n’en fait jamais assez. Le RSI applique la règle à la lettre. A tel point qu’il en devient quasiment impossible de retrouver son mot de passe. Ceux qui connaissent et utilisent le site du RSI devraient pouvoir en témoigner. Moi, j’ai fini par éviter le site et à demander à ma comptable.

champs-catastrophe-ergonomique
La cerise sur le gâteau, c’est que tous les champs sont marqués comme obligatoires, sauf celui du captcha….

La page de connexion introuvable

Personne ne connaît le FAFIEC. Normal, c’est l’OPCA du Syntec…. 🙂 Eh oui, ce sont des organismes que beaucoup d’entreprises doivent fréquenter pour leurs besoins en formation. Tout va bien. Depuis quelques temps les services du FAFIEC sont en ligne. Seul petit problème. Comment s’identifier. Je vous laisse essayer vous même sur leur site. Dites-moi combien de clics et de temps il vous a fallu pour trouver le bon endroit pour le faire 🙂 (et soyez honnête !)

fafiec-catastrophe-ergonomique
Jeu : trouve comment t’identifier à ton site de formation professionnel préféré en moins de 3 secondes. Si tu y arrives, c’est que tu es déjà venu avant.

Ce ne sont que 3 exemples parmi d’autres. Le reste est à l’avenant.

Mais comment sont donc faits ces sites ?

Mais cela m’amène à m’interroger. Où sont passés les UX designers dans ces projets là ? Des tests utilisateurs ont-ils été faits ? Et qui a bien pu valider des interfaces aussi étranges que peu pratiques ?
Sur le web, il existe des conventions qui se forment peu à peu, mais qui, la plupart sont dictées par les sites américains. Lorsque vous concevez l’interface d’un site, autant utiliser ces conventions pour permettre aux visiteurs de votre site de s’y retrouver immédiatement.
Pour des raisons que je ne m’explique pas, la plupart des sites administratifs que je fréquente, en tant que chef d’entreprise, semblent avoir tourné la tête à ces règles et préférés créer leurs propres lois… en dépit du bon sens (arrrrrh, j’ai horreur de cette expression, mais pour le coup, elle s’applique parfaitement).
Plusieurs explications peuvent être données :

  1. Tout le monde s’en fout, on continue comme ça, et tant pis si les petits patrons, comptables, experts comptables continuent à galérer. Ils n’ont sans doute que ça à faire
  2. Les personnes en charge du développement de ces sites n’ont aucune notion d’ergonomie ou d’UX, ou elles sont très insuffisantes au regard du besoin
  3. Les chaînes de ces décisions dans ces organismes sont trop compliquées, avec trop de décisionnaires, et empêchent la mise en place d’une bonne UX (si je dis ça, c’est par expérience)

Il y a sans doute d’autres raisons, mais quelle qu’elles soient, il n’est pas insultant de dire que le niveau d’ergonomie de ces sites est nettement insuffisant :

  • au regard des standards du UX design actuel,
  • et même, au regard, de la maturité des utilisateurs cibles.
  • Et j’oserai jusqu’à dire au regard simplement de ce qu’un bon concepteur de site ferait à minima.

Et si je mettais un instant à la place d’une sorte de supra-directeur financier national, qui se mettrait à compter les heures perdues de tous les entrepreneurs, comptables et autres personnes amenées à utiliser ces sites, pour le bien public et la santé économique de notre pays, j’aurais tendance rapidement à me dire qu’il serait temps d’apporter une solution à une telle gabegie.
Mais peut-être que je suis en train de rêver ? Ou bien ? 🙂

Réponse à la devinette des icônes :

  1. Déclarer une embauche
  2. Télépayer les cotisations
  3. Consulter la situation du compte
  4. Echanger avec mon URSSAF. Attestations.


Cet article vous a plu ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez notre actualité et plus de contenus sur l’expérience utilisateur.  😉


Auteur
Olivier Sauvage
Olivier Sauvage

Olivier Sauvage également appelé CapitaineCommerce, est un expert e-commerce reconnu et spécialisé dans l'expérience utilisateur digital. Aujourd'hui, il intervient en tant que consultant pour les grands groupes internationaux de retail dans l'optimisation de tous leur canaux de communication digitale mais aussi en tant que conférencier pour les grands événements digitaux.