Blog

Retour aux articles

Connaissez-vous le Pinball Pattern ?

Partager

1000

Connaissez-vous le Pinball Pattern ?

Hello,

La galaxie du web devenue totalement folle ces derniers jours, nous en profitons pour vous proposer du contenu étonnant et instructif. Que la force inter-galaxienne de nos Wexperts vous accompagne pendant ce confinement !

Le Pinball Pattern (à gauche) représente la manière dont le regard se promène en rebondissant d'un point à l'autre sur une page de résultat de recherche par rapport à un schéma plus linéaire qui était plus courant avant les années 2010.
Le Pinball Pattern (à gauche) représente la manière dont le regard se promène en rebondissant d’un point à l’autre sur une page de résultat de recherche par rapport à un schéma plus linéaire qui était plus courant avant les années 2010. (via NNGGroup)

Norman Nielsen Group m’a encore comblé avec une des petites études dont ils ont le secret.

Cette fois-ci, il s’agissait de décortiquer la manière dont les utilisateurs parcourent du regard et utilisent les pages de résultat des moteurs de recherche et de comparer la période avant et après 2009.

Pour y arriver, ils ont utilisé notamment le eye-tracking, ce qui leur a permis d’analyser les parcours oculaires de plus de 471 cobayes et d’en tirer les conclusions que je vais tenter de vous dévoiler ici.

5,7s en moyenne pour commencer à agir

Tout d’abord, la difficulté à lire les pages de résultat de recherche a augmenté depuis ces 10 dernières années.

Cela peut paraître surprenant, surtout quand l’on sait que le principal moteur de recherche dans tous les pays concernés de l’étude est Google, et que Google est particulièrement obsédé par l’expérience utilisateur.

La cause en est la démultiplication des modes d’affichages de résultats.

En 2009, les résultats étaient affichés en ligne. Tout était simple et carré. Le parcours oculaire des utilisateurs consistait à balayer du regard de haut en bas la liste de résultat.

Plus le temps passait, plus d’ailleurs, ceux-ci ne s’embarrassaient pas à aller trop loin et ils se contentaient de plus en plus de lire les 3 premiers résultats. La seconde page était déjà reléguée aux oubliettes depuis longtemps.

Mais les choses ont commencé à changer avec l’apparition des snippets, des images produits, et d’autres gadgets encore, inventés par Google et censés aider l’utilisateur à être mieux guidé.

L’augmentation des widgets sur la page de résultat n’a fait qu’embrouiller les utilisateurs

Paradoxalement, cela n’aurait fait que l’embrouiller.

Les images, d’abord, auraient tendance à attirer son regard et à le distraire de la liste de résultat principal.

La variété des mises en forme, ensuite, lui impose de faire un effort cognitif plus important pour s’y retrouver.

D’autant que Google a délibérément (et mal) joué avec les règles de l’ergonomie, faisant varier la mise en page en fonction des recherches et obligeant en permanence les utilisateurs à un ré-apprentissage de la connaissance de la page.

  • Résultat : il faut en moyenne 5,7s à un utilisateur pour prendre connaissance des différents types de contenus de la page et à pouvoir prendre une décision. Là, où il ne fallait pas plus d’une seconde auparavant.
  • Autre résultat surprenant : les utilisateurs ont désormais plus tendances à lire les listes de résultats, et désormais, si vous êtes placé aux 5 premières positions du SERP, vous avez une chance d’être vu. Ce qui n’était plus le cas depuis longtemps.

En 2006, le premier résultat récoltait 56% de clics. Entre 2016 et 2018, il n’en reçoit plus que 28%

Petit rappel des best-practices de l’ergonomie

Cela montre que pour être efficace et vraiment rapide, il ne faut pas jouer avec les différentes mises en forme.

Cela est vrai pour tous les sites webs et toutes les applications.

  • Soyez homogène d’une page à l’autre
  • Ne proposez pas trop de mises en forme différente par page (sur desktop)
  • Ne faites pas varier l’architecture de vos pages en fonction du comportement de l’utilisateur
  • Adoptez des architectures classiques : liste, colonne
  • Faites attention à l’usage des images : sachez vous en servir à bon escient pour capter l’attention. Ou bien à ne pas vous en servir pour éviter les distractions !

Excellente journée !

Via NNG Group : Complex Search-Results Pages Change Search Behavior : The Pinball Pattern

Comment présenter les offres de manière simple et transparente ?

Découvrez comment rendre vos offres compréhensibles pour vos utilisateurs. Rejoignez-nous, en vous inscrivant à notre webinar du
mardi 14 avril à 11h.

⟶ EN SAVOIR PLUS



Cet article vous a plu ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez notre actualité et plus de contenus sur l’expérience utilisateur.  😉


Auteur
Olivier Sauvage
Olivier Sauvage

Olivier Sauvage également appelé CapitaineCommerce, est un expert e-commerce reconnu et spécialisé dans l'expérience utilisateur digital. Aujourd'hui, il intervient en tant que consultant pour les grands groupes internationaux de retail dans l'optimisation de tous leur canaux de communication digitale mais aussi en tant que conférencier pour les grands événements digitaux.