Blog

Retour aux articles

Quand Walmart croit à la réalité augmentée

Partager

1000

Quand Walmart croit à la réalité augmentée

Application de RA de Walmart
Extrait d’une app de réalité augmentée de Walmart

La réalité augmentée, trop moche ?

Il y a quelques années, la réalité augmentée, je n’y croyais pas vraiment… trop instable, trop moche, trop compliquée à utiliser. Les résultats étaient souvent décevants, pas à la hauteur des ambitions… la technologie encore trop brouillonne… mais il faut bien dire que depuis quelques temps, contrairement au Métavers, la réalité augmentée avance à grand pas, et est bien en train de devenir un outil majeur d’aide à la vente… Et c’est pour ça que je voulais vous en parler. Parce que si on ne peut pas mettre la réalité augmentée à toutes les sauces, il y a quand même moyen d’en tirer un sacré parti pour pousser à la conversion… mais sans doute encore plus : pour rendre de vrais services.

J’en veux pour preuve les investissements de plus en plus latent de Walmart, le grand distributeur n°1 mondial, qui vient encore de mettre à jour son app pour intégrer 2 nouvelles fonctionnalités de réalité augmentée qui en font de vrais atouts pour améliorer son service client.

Quand le numéro un mondial de la distribution s’y met, ça donne quoi ?

La première est tout simplement un simulateur d’ameublement, à l’instar de ce que fait déjà IKEA, mais à priori, en mieux (car on ne peut pas tester la fonctionnalité ici en France). Là, il s’agit tout simplement de pouvoir faire visualiser des meubles que l’on veut acheter dans la pièce de son choix… ça, à travers l’écran de son smartphone. Sur l’app IKEA, j’avais déjà testé la fonction, et je la trouvai encore assez décevante…. les meubles n’étaient pas toujours aux véritables dimensions, ils s’enfonçaient parfois dans le sol… et ils se croisaient avec d’autres objets de la pièce… ce qui ne rendait pas l’expérience très réaliste… Walmart semble avoir fait quelques progrès de ce côté là, notamment en ajoutant un effet haptique qui signale à l’utilisateur lorsque son meuble touche un mur ou un autre meuble, ce qui lui permet de mieux le positionner dans la pièce.

J’avoue que j’aimerais bien voir ça en vrai 🙂

La démo de l’app Walmart

Scanner un rayon : une vision à la superman grâce à la RA !

Superman, lui, n’avait pas besoin d’app de RA pour détecter les produits sans gluten dans le supermarché où il faisait ses courses

L’autre fonctionnalité que je trouve vraiment intéressante, c’est la possibilité de visualiser un rayon de magasin à travers à son smartphone et de “filtrer”… oui, filtrer, réellement, les produits étalés en rayon en en faisant ressortir les caractéristiques… Par exemple, dans le rayon gâteau d’apéritifs, vous recherchez ceux qui ne contiennent pas de gluten, hop, l’app les fait ressortir immédiatement par rapport aux autres ! Et je trouve ça très pratique, très utile, et sans doute très intelligent… combien de fois ai-je passé du temps à chercher un produit en rayon tant il y en a et que j’ai fini par désespérer d’en trouver un… une telle app pourrait être d’une très grande aide…

Est-ce un truc de geek ?

Sans doute encore un peu, car j’imagine mal, la consommatrice du samedi après-midi dans un Auchan sortir son smartphone et scanner un rayon… mais, peut-être que ça changera, surtout, si un jour les lunettes de réalité augmentée percent sur le marché (ce qui n’est pas demain la veille, me direz-vous).

On y croit !

Bref, si Walmart y croit, j’y crois ! Et il y a de fortes chances que l’on voit apparaître de plus en plus de fonctions de réalité augmentée sur les apps pour aider les gens à s’y retrouver dans des environnements compliqués ou bien pour les aider à faire des simulations, simplement, et leur permettre de mieux se projeter dans un certain futur.

Et si l’on parle ici de commerce, on peut même aussi très bien imaginer des applications dans le domaine public comme l’orientation dans une ville pour le tourisme… ce que commence déjà à faire en partie Google Maps, mais qui va être amené à être de plus en plus fréquent. Ou bien, pourquoi pas, la recherche d’un livre dans une bibliothèque… bref, les applications pourraient être nombreuses pour peu que l’on se donne la peine de réfléchir à leurs avantages….

Le seul frein que je vois à la réalité augmentée ?

En ce moment, c’est sans doute encore le manque de naturel à l’utiliser… mais imaginons que, demain, Apple, pour ne citer qu’elle, intègre un module de RA directement dans son appareil photo, et que Google fasse de même avec Android, alors l’usage de la réalité augmentée pourrait se généraliser beaucoup plus rapidement que prévu. Souvenez-vous du QR code… il a fallu qu’Apple intègre sa lecture nativement dans son appareil photo pour qu’il se généralise et soit adopté pour de multiples usages.

Alors… si, en ce moment, il y a des choses à expérimenter, ça n’est pas en faisant des opérations de comm’ dans le Métavers, mais bien en explorant les usages et les utilités de la réalité augmentée.

Via Walmart



Cet article vous a plu ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez notre actualité et plus de contenus sur l’expérience utilisateur.  😉


Auteur
Olivier Sauvage
Olivier Sauvage

Olivier Sauvage également appelé CapitaineCommerce, est un expert e-commerce reconnu et spécialisé dans l'expérience utilisateur digital. Aujourd'hui, il intervient en tant que consultant pour les grands groupes internationaux de retail dans l'optimisation de tous leur canaux de communication digitale mais aussi en tant que conférencier pour les grands événements digitaux.