Blog

Retour aux articles

REPLAY | Webinar : Comment créer un formulaire de souscription performant ?

Partager

Catégories

1500

REPLAY | Webinar : Comment créer un formulaire de souscription performant ?

Dans le cadre de notre série de webinars dédiée aux assurances et mutuelles, nous avons abordé le mardi 28 avril “Comment créer un formulaire de souscription performant ?“.  Vous n’avez pas pu assister à cet évènement, ou vous désirez tout simplement un petit récap’ sur ce webinar ? Pas de problème, cliquez ici pour retrouver sur notre chaîne YouTube l’ensemble de nos webinars 😉  

Un formulaire de souscription, comment ça marche ? 

Pour vous expliquer comment fonctionne un formulaire de souscription, observons le cas de GSMC, l’un de nos clients, qui est une mutuelle située à Lille, dans le Nord 😉

  • L’engagement 

Pour convertir un prospect, veillez à utiliser les techniques classiques du e-commerce : le Call To Action, pour amener l’utilisateur vers la souscription. Ici, sur la version mobile mais aussi desktop, le CTA est mis en avant grâce à sa position, sa taille mais aussi grâce à sa couleur, couleur qui ressort sur le reste de la page. Il est également important de rappeler l’offre avec l’affichage des prix pour engager l’utilisateur ! 

  • Premiers pas

Un formulaire de souscription doit être identique sur mobile et sur desktop, ce qui n’est pas toujours le cas. Et bien évidemment, il doit respecter toutes les règles d’ergonomie d’un formulaire !  

Sur l’exemple ci-dessous, on peut noter la présence d’un chemin de fer, qui permet d’indiquer à l’utilisateur le nombre d’étapes jusqu’à la souscription. Pour qu’il garde en tête la formule sur laquelle il se trouve, il est essentiel de constamment l’afficher en tant que rappel. Eh oui, les utilisateurs peuvent vite oublier où ils en sont !

  • Gestion des erreurs

La gestion des erreurs ne doit pas être négligée, car à partir du moment où il y beaucoup de champs, beaucoup d’informations, le nombre d’erreurs peut vite augmenter ! Dans le cas de GSMC, les erreurs s’affichent en temps réel. Cela permet d’alerter l’utilisateur instantanément, et non pas après avoir rempli l’ensemble du formulaire. Mettre en évidence les champs d’erreur permet également à l’utilisateur de repérer plus facilement et rapidement ce qu’il doit modifier. 

Remplir un formulaire de souscription sur mobile demande plus de temps que sur desktop. C’est pour cette raison que la gestion des erreurs sur mobile est encore plus primordiale, car l’impatience des utilisateurs est beaucoup plus grande sur mobile que sur desktop !

  • Rassurance et contrôle

Pour GSMC, nous avons mis en place une fonctionnalité d’enregistrement. A partir du moment où un formulaire est long et demande des informations plutôt complexes, il est recommandé de donner la possibilité à l’utilisateur d’enregistrer son formulaire, et donc d’y revenir plus tard pour finaliser les champs restants. 

Le libellé du bouton “Enregistrer et continuer plus tard” est important car l’utilisateur comprend qu’il pourra revenir sur certaines étapes et modifier des champs déjà remplis.  Cela rassure l’utilisateur ! 

Dans le cas de GSMC, le bouton “enregistrer” permet à l’utilisateur de recevoir un mail lui indiquant un lien qui lui permet de reprendre le formulaire quand il le souhaite.  Un délai de 3 mois est laissé à l’utilisateur pour compléter le formulaire. De cette manière, il ne se sent pas pressé et n’est pas soumis à la pression !

Concernant les textes à caractères légaux, il est préférable de les faire apparaître via des popups faciles à refermer, plutôt que sur des pages à charger. Cela permet d’accéder facilement à ces contenus !

  • Saisie automatique et ajout de documents

Sur mobile, et dans la mesure du possible, il est important de toujours pré-saisir certains champs, comme la ville via le code postal, ce qui permet à l’utilisateur de gagner du temps.

Si le formulaire demande à l’utilisateur de fournir certaines pièces, veillez à afficher une iconographie permettant d’accéder facilement aux données du téléphone portable (appareil photo), comme le montre l’exemple de GSMC. 

  • Pour terminer

Lorsque l’utilisateur arrive au bout du tunnel, il est indispensable de bien récapituler les informations, mais aussi de proposer une procédure simple et optimisée pour mobile pour la signature électronique, qui se fait via SMS.

Passons aux metrics avec Digitaleez !

La souscription en ligne est l’objectif numéro 1 d’un site d’assurance et de mutuelle. Elle contribue directement à l’élargissement de la clientèle. Voici alors les best-practices à mettre en place ! 

  • L’utilisation du Ecommerce 

Il est très intéressant de détourner l’utilisation du Ecommerce, qui se fait au niveau de la page de confirmation, c’est-à-dire lorsque l’utilisateur est arrivé au bout de la souscription en ligne. Pour cela,  il faut un indicateur fiable

En détournant cette fonctionnalité du Ecommerce, il faut également charger des ID communes. Cela permet de voir l’avancée entre le back-office et l’outil d’analytics. 

  • Détournement et personnalisation

La fonctionnalité Ecommerce et ses nombreux champs permettent de cibler votre audience. On vous conseille donc de détourner cette fonctionnalité pour obtenir le plus d’informations possible, soit sur votre audience, soit sur vos offres. Ces informations vont vous permettre de déterminer quel est le type d’utilisateur qui a souscrit (particulier ou professionnel), quelle garantie a été choisie, etc

  • Schématiser le tunnel de souscription

Il est important de schématiser le tunnel de conversion pour schématiser le parcours des utilisateurs, de la première étape à la dernière, il faut savoir quel est le taux de perdition de chacune d’entre elles. 

Remplir un formulaire de souscription demande de fournir beaucoup d’informations,  et cela nécessite un comportement plus engageant. Toutes ces informations doivent être collectées, d’où l’importance du tracking. Si un utilisateur fait appel lors de son parcours à la fonctionnalité “Aide”, la collecte de données va vous permettre de savoir à quelle étape l’utilisateur s’est senti bloqué pour ensuite améliorer ce qui a posé problème.

  • Maximisez vos acquisitions

L’une des dernières étapes à effectuer est l’analyse de ce qui a le plus fonctionné pour telle ou telle cible : les emails pour les seniors, ou les réseaux sociaux pour les jeunes ménages, etc. En créant des audiences en fonction des souscriptions, cela va vous permettre de mettre en place des best-practices et de pouvoir adapter parfaitement vos méthodes de communication en fonction des audiences définies.

  • Etude et optimisation 

Lors de cette dernière étape, une question se pose : les objectifs sont-ils atteints ? Selon la réponse, il faut repérer quelles ont été les best-practices, ou alors enquêter et mettre en place un correctif si les objectifs n’ont pas été totalement atteints. En faisant cela, vous entrez dans un processus d’optimisation continu.

WEBINAR | CIC Nord Ouest & Wexperience

Rejoignez-nous le 2 juin à 11h et découvrez l’UX et son importance stratégique dans la digitalisation des entreprises.

⟶ EN SAVOIR PLUS

Pour encore plus de détails sur notre webinar portant sur la création de formulaire de souscription performant, vous pouvez regarder notre replay disponible juste ici 😉



Cet article vous a plu ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez notre actualité et plus de contenus sur l’expérience utilisateur.  😉


Auteur
Capitaine Commerce
Capitaine Commerce

Capitaine Commerce est un super héros du Web ! Après quelques années de vadrouille dans la galaxie du Web, il dépose ses collants verts sur la planète Wexperience ! Sa nouvelle mission : vous tenir informé des dernières actualités, des évènements et des articles de blog de votre agence UX préférée !