Blog

Retour aux articles

Les tests utilisateurs à l’international : à quoi ça sert ?

Partager

Catégories

2560

Les tests utilisateurs à l’international : à quoi ça sert ?

Vous préférez écouter que lire ? Par ici 👇

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous parler de notre sujet du moment, mais tellement important… Les tests utilisateurs à l’international ! 

Certains d’entre vous me diront “Mais pourquoi effectuer des tests utilisateurs à l’étranger ? Tout le monde surfe de la même manière, qu’il soit français, chinois, indien ou américain !”. Si cela n’est pas tout à fait faux, il y a bel et bien une chose qui distingue notre navigation de celle des autres… 

Les utilisateurs appartiennent à des pays différents, des religions différentes, parlent différentes langues et ont différents modes de vie. Pourquoi ? Parce qu’ils n’ont pas la même culture ! 

Et c’est cette culture, propre à chacun, qui fait qu’un utilisateur ne perçoit pas de la même façon vos offres, vos produits, et parfois même votre marque ! Une personne venant de Chine n’a pas forcément les mêmes besoins et attentes qu’une personne vivant en France ou en Amérique. 

En clair, c’est notre culture qui influence notre comportement, et c’est pour cette raison qu’il est essentiel d’effectuer des tests utilisateurs à l’étranger. Pour vérifier qu’une interface ne s’écarte pas trop des conventions de tel ou tel pays !
Et si je vous parle de cela, c’est bien évidemment, parce qu’aujourd’hui, sur de nombreux sites web, les utilisateurs étrangers se heurtent à divers problèmes d’utilisabilité. Alors, si vous voulez apporter une meilleure expérience de navigation à l’ensemble de vos utilisateurs, je vous conseille de vous intéresser de plus près à ces différents problèmes et d’adapter votre interface à la diversité de vos utilisateurs. Il serait dommage d’en perdre une partie, et de faire baisser votre taux de conversion, n’est-ce pas ? 😉

Pourquoi effectuer des tests utilisateurs à l’international ?

Comme dit précédemment, aujourd’hui certains utilisateurs venant de différents pays se heurtent à divers problèmes d’utilisabilité. En effet, une majorité de sites web sur lesquels nous nous rendons parfois quotidiennement, ne sont pas adaptés aux différentes cultures des utilisateurs. Pourquoi d’après vous ? Eh bien, sans doute parce qu’il y a une connaissance très faible du rôle de la culture dans les interfaces utilisateurs et surtout dans la conception d’interfaces. 

Je vous propose alors de jeter un œil aux différents problèmes qu’un utilisateur étranger peut rencontrer lors de sa navigation sur un site qui n’est pas suffisamment adapté à sa culture ! 

Ces quelques exemples, issus d’un article très intéressant du groupe Norman Nielsen et de notre propre expérience, vont, je l’espère, vous inciter à vouloir prendre davantage en compte les attentes et besoins de TOUS vos utilisateurs venant d’ici et d’ailleurs 😉 

Le contexte d’utilisation

L’intérêt d’un test utilisateur à l’international que ce soit dans le pays ou à distance est de pouvoir analyser le testeur dans son propre environnement, c’est-à-dire chez lui, et non dans une salle de test. Et s’il n’est pas forcément nécessaire de déterminer tous les facteurs contextuels qui influencent son comportement, il est en revanche nécessaire de déterminer toutes les difficultés rencontrées. On peut par exemple parler de la limitation du haut débit. 

L’article très intéressant dont je vous parlais raconte l’exemple d’un utilisateur naviguant sur le site de Decathlon, qui a contraint l’utilisateur à attendre plus de 20 secondes pour qu’une page se charge. La raison à cela ? Une navigation complexe comprenant beaucoup d’images et d’interactions !

Une version mobile du site web de Decathlon qui utilise beaucoup d’images et d’interaction.

Peut-être que vous, qui lisez cet article, n’avez aucun problème de chargement en allant sur le site de Decathlon, mais d’autres utilisateurs, venant de pays différents peuvent y être confrontés. Il en est de même pour les problèmes de navigateur. D’un pays à l’autre, tout le monde n’utilise pas le même navigateur.  Et c’est pour ces raisons qu’il est important de prêter une attention toute particulière à ce genre de difficultés et d’adapter son interface après en avoir pris connaissance 😉

La perception du produit

Comme je vous l’ai déjà dit dans l’un de mes précédents articles, l’esthétique joue un rôle très important dans la mesure où elle impacte la perception des utilisateurs sur votre interface. Toutefois, lorsqu’on gère plusieurs sites en langues étrangères, il est important de savoir que la perception en matière de design n’est pas la même partout !

Une étude réalisée par Katharina Reinecke et Krzysztof Gajos intitulée “Quantifying Visual Preferences Around the World” prouve parfaitement ce fait ! Ensemble, ils ont recueilli 2,4 millions d’évaluations subjectives sur l’esthétique des sites web auprès de plus de 39 000 participants du monde entier. 

Et devinez ce qu’ils ont découvert…. 

Les participants russes préfèrent les sites web aux design légers, alors que les Mexicains et les Chiliens, eux, préfèrent les sites web aux design plus complexes. Et ce n’est pas tout. L’étude révèle aussi que les Finlandais, les Russes, les Français et les Allemands aiment mieux les designs monochromes quand d’autres, tels que les Malaisiens et les Chiliens, penchent plutôt vers les designs très colorés. 

Exemple de site web au design complexe.
Exemple de site web au design léger et simple.

En sachant cela, vous saurez donc vers quel type de design orienter votre interface si vous disposez de plusieurs sites en langue étrangère 😉 Ou alors la solution n’est-elle pas de trouver un juste milieu afin de satisfaire l’ensemble de vos utilisateurs ?

La consommation du contenu

Lorsque vous concevez un site web, il est important de vous faire comprendre par tous vos utilisateurs, y compris les utilisateurs venant des quatre coins du monde. Si vous avez plusieurs publics issus de cultures différentes qui utilisent la même version linguistique de votre site, il est important de faire attention aux mots ! Eh oui, un même mot n’a pas forcément la même signification pour tout le monde, tout comme les emoji d’ailleurs ! Saviez-vous que notre bon vieux emoji ici présent 🙂, qui symbolise la joie, le bonheur, la bienveillance, et synonyme de mépris, de méfiance pour nos amis de Chine !

La signification des émojis peut largement différer selon le contexte culturel, alors méfiez-vous si vous souhaitez en glisser sur votre interface !

Comment s’y prendre pour tester à l’étranger ?

Alors, ça y est ?? Maintenant, vous ne doutez plus de l’importance des tests utilisateurs à l’international ? J’en suis ravi ! Et je vous vois venir, vous vous interrogez désormais sur la réalisation de ces tests : comment les faire, comment recruter, où les faire, avec qui, quand, dans quelles conditions, etc. Pas de panique, on vous explique tout ça en détails 😉

La première chose à savoir est qu’un test utilisateur à l’international n’est finalement pas si différent d’un test utilisateur en présentiel. Les cinq étapes de notre méthodologie sont toujours respectées et suivies à la lettre. Mais attention ! Bien évidemment, lors d’études à l’étranger il existe quelques particularités. 

Et vous devez surement vous en doutez, mais l’étape la plus complexe et la plus longue est celle du recrutement. Et puisqu’il est toujours question de sélectionner un panel le plus représentatif possible des clients ou des prospects, ce n’est pas toujours chose facile !

Le recrutement à l’étranger, étape complexe 

Une des premières raisons qui rend l’étape de recrutement parfois assez longue et complexe est, bien évidemment, la langue. Dans le cadre d’un test pour un pays étranger, il est impératif de travailler et de collaborer en duo, c’est-à-dire avec un ergonome français et/ou anglais ainsi qu’un ergonome natif du pays dans lequel se déroule le test. Cela oblige aussi parfois à faire appel à un traducteur.  Cela n’est pas de tout repos !

La deuxième raison pour laquelle un recrutement à l’étranger peut s’avérer complexe est le fait d’être confronté à une cible très spécifique. Eh oui, quand il s’agit d’un grand compte de la grande distribution ou du e-commerce, cela ne pose pas de problème. La cible est tellement large ! En revanche, si vous recherchez des profils particuliers, notamment dans le B2B, ces profils ne se trouvent pas toujours à tous les coins de rues ! Le recrutement peut alors prendre plusieurs mois. 

Prenons un exemple !

Pour Omniseal Solutions, business unit du groupe Saint-Gobain, nous avons réalisé plusieurs tests utilisateurs dans le cadre de leur refonte de site. Et comme le dit Damien Canac dans mon dernier podcast, la cible d’Omniseal Solutions est une population d’ingénieurs très techniques dans des industries particulières. Recruter ce panel d’utilisateurs a donc été la difficulté principale de ce projet !

En clair, l’étape du recrutement d’un test utilisateur à l’international peut prendre deux semaines comme deux mois. Cela dépend des besoins et attentes, des types de profils et, bien sûr, de leur géographie.

Comment réaliser le test en lui-même ? 

Après l’étape du recrutement, vous allez me dire : “Et maintenant, comment ça se passe ? Comment se déroulent les tests ?” Eh bien, sachez qu’il y a plusieurs manières de réaliser un test utilisateur à l’international : se rendre au pays, faire le test à distance ou faire appel à un consultant local.

Bien évidemment, vous savez déjà ce que je vais vous dire. La meilleure manière de faire est de se rendre au pays ! L’objectif d’un test utilisateur est d’être au plus près de l’utilisateur afin d’observer dans le détail ses faits et gestes, ses comportements, ses actions et ses pensées. 

Alors, comme vous pouvez le voir, un test utilisateur à l’étranger n’est pas si différent d’un test en présentiel. Ce n’est pas si compliqué, et surtout cela vous permettra d’en retirer une très grande richesse pour optimiser votre site web !

Pour connaître les moindres de détails de la réalisation de tests utilisateurs à l’international cliquez ici 👈

J’espère que cette lecture vous a plu et surtout qu’elle vous a convaincu de réaliser des tests utilisateurs à l’étranger si vous managez plusieurs sites en langues étrangères 😉

Une question ?

Vous souhaitez davantage d’informations ou vous avez un projet en tête concernant les tests utilisateurs à l’international ?

⟶ ENVOYEZ MOI UN MESSAGE SUR LINKEDIN !



Cet article vous a plu ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez notre actualité et plus de contenus sur l’expérience utilisateur.  😉


Auteur
Capitaine Commerce
Capitaine Commerce

Capitaine Commerce est un super héros du Web ! Après quelques années de vadrouille dans la galaxie du Web, il dépose ses collants verts sur la planète Wexperience ! Sa nouvelle mission : vous tenir informé des dernières actualités, des évènements et des articles de blog de votre agence UX préférée !